Phytothérapie

La menthe est réputée pour favoriser la digestion, soulager les nausées, calmer la douleur, traiter les infections des voies respiratoires, les gastro-entérites et l'eczéma. Elle soulage également les spasmes gastro-intestinaux et biliaires ou les flatulences.

 

En plus de ces indiscutables propriétés gustatives, la menthe poivrée possède de nombreuses vertus médicinales très utiles en phytothérapie. Ses multiples usages internes sont listés ci-dessous :

- Antalgique (réduit la douleur de certains symptômes, comme la colite spasmodique) ;
- Action diurétique ;
- Traiter les infections des voies respiratoires ;
- Soulager les symptômes de la dyspepsie (douleurs abdominales) ;
- Soulager le syndrome de l'intestin irritable ;
- Soulager les troubles de la digestion ;
- Réduire les flatulences et les ballonnements ;
- Traiter les nausées ;
- Soulager les spasmes gastro-intestinaux ;
- Réduire le rhume ;
- Antiseptique intestinal et général.

L'action la plus connue de la menthe se situe au niveau du traitement des symptômes du rhume. Pourtant, ses propriétés les plus intéressantes se situent au niveau de la digestion et de tous les troubles touchants à l'appareil digestif.

Après un repas un peu trop lourd, consommer de la menthe peut être une bonne solution pour soulager votre estomac et éviter de souffrir de ballonnements et de maux de ventre le lendemain du repas.

 

Vous trouverez ici ses propriétés en usage externe :
- Soulager les maux de tête et le rhume ;
- Traiter certaines irritations cutanées ;
- Soulager les douleurs musculaires ;
- Soulager les douleurs névralgiques ou rhumatismales ;
- Antiseptique ;
- Eloigne les moustiques et les parasites ;
- Antispasmodique ;
- Utilisée pour l'hygiène buccale ;
- Utilisée en gargarisme pour son action antalgique pour la bouche et la gorge.

Encore une fois, on retrouve son action sur le rhume, mais en usage externe, la menthe poivrée a des intérêts bien plus divers que par voie interne : aussi bien soulager les muscles qu'éloigner les moustiques ou traiter les maux de bouches. Peu de plantes ont des usages aussi diversifiés en phytothérapie.

Pour préparer une tisane ou une infusion
- Placer les plantes dans une théière ou autre récipient.
- Verser la quantité voulue d'eau bouillante sur les plantes.
- Couvrir hermétiquement pour garder les huiles essentielles et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes selon les plantes.
- Filtrer avec un tamis, passoire ou chinois.
Il vaut mieux boire sa tisane non sucrée ou à la rigueur sucrée avec du miel.

Attention ! La décoction est aussi une préparation à base de plantes mais, à la différence de l'infusion, les plantes mises dans l'eau froide vont bouillir durant 5 à 10 minutes selon les plantes. En règle générale, on prépare une décoction avec les racines, tiges ou écorces.

Ne pas garder les plantes séchées plus d'un an car leurs propriétés disparaissent avec le temps.

Dosage
Pour un litre d'eau bouillante, comptez trois cuillères à café ou trois bonnes pincées de plantes.
En principe, 1 pincée correspond à 2 ou 3gr, une poignée à 30 ou 40 gr. 

L'huile essentielle de menthe poivrée

L’obtention d’un litre d’huile essentielle de menthe
poivrée nécessite l’utilisation de 400 kg de cette plante fraiche.
L’huile essentielle extraite de la menthe poivrée
contient principalement du menthol (40%), de la menthone (20%), du néomenthol (4%) et du cinéole (4%).

 

 

En savoir plus:

Fiche aromathérapie: